Actualités

Du plastique pour démocratiser les guides d’ondes

Publié le 1 avril 2019


Dans le cadre de ses travaux de ressourcement, la SRC Alciom spécialisée en électronique, radiofréquences et antennes, a expérimenté courant 2018 la possibilité de réaliser des guides d’onde en plastique.

Si la technologie des guides d’ondes et ses applications sont connues depuis longtemps, la commercialisation est aujourd’hui plutôt réservée aux produits haut de gamme. Ceci est principalement dû à son coût de production et sa taille mais aussi aux gammes de fréquences élevées pour lesquelles cette technologie est utilisée. Cependant, des bandes de fréquence de plusieurs dizaines de GHz trouvent de plus en plus d’applications dans des produits de masse comme le radar automobile, le Wifi ou la 5G.

Alciom s’est intéressée à développer une alternative aux solutions métalliques actuelles pour offrir une réduction significative des coûts de fabrication permettant une utilisation plus large des guides d’ondes. L’entreprise consacre une part significative de ses ressources à des travaux de R&D internes. Prendre des risques, défricher de nouvelles solutions, et en faire ensuite bénéficier ses clients est dans l’ADN des sociétés de recherche sous contrat (SRC).

« Nous avons décidé d’évaluer la solution la moins chère possible : le plastique. Pour évaluer les performances réelles, nous avons conçu plusieurs modèles mécaniques pour une section WR15 d’une longueur de 20 cm » précise Robert Lacoste, dirigeant de la SRC Alciom. Après un ensemble de simulations électromagnétiques poussées, l’équipe, et en particulier Paul Rousseau, ingénieur R&D, a modélisé des sections de guide d’ondes et de transitions coaxial / guide d’ondes en bande V (autour de 60 GHz).

« Après impression 3D et galvanoplastie, les échantillons ont été mesurés dans notre laboratoire », poursuit Robert Lacoste. « La performance mesurée est presque identique entre nos prototypes en plastique galvanisé et un guide d’ondes WR15 métallique standard. En effet, nous avons mesuré une différence d’environ 0,1 dB, qui est bien en deçà de l’incertitude de mesure à 60 GHz. Le comportement de ce guide d’ondes en plastique est donc très proche de son homologue haut de gamme », explique Robert Lacoste.

Les travaux prometteurs d’Alciom permettent un délai de commercialisation rapide, un prototypage facile et une amélioration significative des coûts pour des performances très satisfaisantes pour des produits industriels ou grand public.

Membre(s) de France Innovation impliqué(s) dans cette collaboration
logo Alciom
Inscrivez-vous à notre lettre d'informations

Inscrivez-vous à notre lettre d'informations

Vous recevrez toutes les informations de France Innovation directement par e-mail : actualités, webinaires, magazine...

Vous êtes bien abonné(e) à notre lettre d'informations.