Fil d'actualités

IC’Alps conçoit le circuit ASIC d’un stéthoscope digitalisé implantable

Publié le 3 avril 2019


Cofinancé par l’Union Européenne, le projet FEDER MyHeartSentinel est porté par la startup SentinHealth associée aux laboratoires TIMC-IMAG (Techniques de l’Ingénierie Médicale et de la Complexité – Informatique, Mathématiques, Applications, Grenoble) et LRB (Laboratoire Radiopharmaceutiques Biocliniques) à l’INRA et à IC’Alps. L’objectif du projet est de démontrer l’intérêt d’une solution de télé-cardiologie pour des patients atteints d’insuffisance cardiaque.

La Jeune Entreprise Innovante IC’Alps, spécialisée dans la réalisation de circuits intégrés sur mesure ASIC/SoC (Application Specific Integrated Circuit / System-on-Chip), est en charge de la spécification et de la conception d’un circuit intégré spécifique qui permettra d’optimiser et de miniaturiser l’électronique d’un stéthoscope digitalisé en vue de la réalisation d’un système final implantable dans l’estomac par voie endoscopique.

L’implication d’IC’Alps dans le projet MyHeartSentinel conforte un positionnement résolument orienté vers les applications médicales. La société meylanaise ambitionne de devenir un acteur européen reconnu dans le domaine des MedTech/HealthTech et compte réaliser 50% de son activité dans des applications liées aux dispositifs médicaux (assistances à la personne, diagnostiques médicaux, systèmes médicaux implantables…).

En effet, IC’Alps a été sélectionnée par plusieurs fabricants de dispositifs médicaux pour intégrer un ASIC certifié ISO13485 ; l’un, au cœur de leur implant pour la mesure ECG continue, l’autre, dans leur implant pour l’assistance à l’insuffisance cardiaque. D’autres applications liées au cerveau (mesures et stimulation) sont en cours d’évaluation et nécessiteront une approche ASIC.

Avec la volonté de faciliter le développement de dispositifs médicaux, IC’Alps envisage la réalisation d’une plateforme technologique multi-capteurs certifiée ISO13485 comprenant une carte d’évaluation, un circuit intégré et un ensemble d’algorithmes pour interfaces biomédicales. Cette plateforme sera disponible avant fin 2019 et aura pour objectifs de réduire les risques technologiques, d’écourter la mise en place de preuves de concept et essais précliniques, et au final de permettre d’aboutir plus rapidement à un produit.

IC’Alps entend également répondre aux besoins de miniaturisation, de performance et de coûts des systèmes électroniques dans le secteur industriel (aéronautique, spatial, défense) et l’IoT. La société a déjà à son actif la réalisation d’un circuit pour application LED (conception, gestion de l’industrialisation et mise en production), le développement et le prototypage de deux circuits pour des applications dans le domaine des ultrasons ou encore la réalisation d’un circuit mixte pour une application d’acquisition de données dans le secteur industriel.

Inscrivez-vous à notre lettre d'informations

Inscrivez-vous à notre lettre d'informations

Vous recevrez toutes les informations de France Innovation directement par e-mail : actualités, webinaires, magazine...

Vous êtes bien abonné(e) à notre lettre d'informations.