Fil d'actualités

Notilo Plus s’appuie sur CFD-Numerics pour concevoir le drone aquatique iBubble

Publié le 14 juin 2018


A la manière d’un drone aérien capable de suivre automatiquement un sportif en mouvement, le iBubble offre aux plongeurs une solution pour effectuer des captations vidéo de leurs explorations sous-marines de façon autonome. Ce drone aquatique est en effet capable de suivre à distance les plongeurs grâce à un système de localisation par ondes acoustiques et reconnaissance d’images.

En 2016, Nicolas Gambini et Benjamin Valtin, ingénieurs et mordus de plongée, fondent la société Notilo Plus et entament la conception de ce drone innovant qui doit répondre aux besoins d’une communauté de passionnés : permettre aux plongeurs, amateurs ou professionnels, de se délester d’un matériel encombrant pour filmer et de se concentrer sur leur plongée.

Les deux inventeurs testent d’abord l’appétence pour leur produit en lançant une campagne de financement participatif sur le site Indiegogo. Afin de présenter leur idée, ils réalisent une vidéo promotionnelle qui met en scène ce qui n’est alors qu’une preuve de concept de leur drone aquatique. Le succès rencontré auprès de la communauté des plongeurs les encourage à poursuivre leurs développements, qui aboutiront fin 2016 à la réalisation d’un démonstrateur fonctionnel de 1 mètre par 70 cm, pesant 35 kg.

Une levée de fonds s’impose afin d’obtenir les financements nécessaires à la conception d’un prototype qui soit plus représentatif du produit final. Notilo Plus réussit à lever 800000 euros auprès du fonds d’investissement marseillais Kapinno et d’autres investisseurs privés. Les équipes de le start-up s’étoffent et un nouveau prototype de moins de 10 kg, au design amélioré, voit rapidement le jour.

A ce stade de développement, le facteur de forme devient un enjeu décisif. « Nous devions nous assurer que la forme de l’engin soit optimale afin de garantir une bonne navigation et éviter que des pertes d’hydrodynamisme nuisent à l’autonomie » nous explique Pierre Budan, ingénieur système chez Notilo Plus.

La start-up lyonnaise se rapproche alors de CFD-Numerics afin de caractériser le design du drone eu égard à la puissance des moteurs. « L’expertise de CFD-Numerics en simulation numérique nous a permis de mieux définir la répartition des efforts afin de déterminer la bonne poussée pour chacun des moteurs » complète Pierre Budan. L’enjeu consiste ici à contrôler précisément les différents mouvements du drone grâce à une centrale inertielle et ainsi de limiter les à coup et stabiliser l’engin.

L’apport de de la société de recherche concerne également l’optimisation de la forme de la coque afin de corriger les forces de portance dues à l’asymétrie de l’appareil. « Lorsqu’une force contraire au mouvement souhaité s’exerce sur l’appareil, elle doit être compensée. Cela sollicite la motorisation et nuit à l’autonomie. Les travaux de simulation numérique menés par CFD-Numerics devraient offrir un gain de 30% d’autonomie. », détaille Pierre Budan.

Notilo Plus vient de boucler un nouveau tour de table d’environ 2 millions d’euros afin d’investir dans l’outillage nécessaire pour lancer l’industrialisation du drone et vise une commercialisation d’ici la fin de l’été 2018. Au-delà des pratiques sportives de plongée, le iBubble pourrait intéresser les professionnels de la surveillance et de la maintenance d’infrastructures et d’objets immergés, comme l’inspection de bateaux, de barrages et de ports.

Inscrivez-vous à notre lettre d'informations

Inscrivez-vous à notre lettre d'informations

Vous recevrez toutes les informations de France Innovation directement par e-mail : actualités, webinaires, magazine...

Vous êtes bien abonné(e) à notre lettre d'informations.