Actualités

Sebraf s’appuie sur Dynalya pour la conception mécanique d’une machine spéciale

Publié le 23 janvier 2020


Sebraf a mis au point une machine spéciale permettant aux professionnels du paysage de la viticulture et de l’agriculture d’utiliser à moindre coût et avec de meilleurs rendements la technique du paillage / mulch.

Dans les domaines du paysagisme et de l’agriculture, le paillage végétal est une alternative à la couverture plastique qui bloque les échanges air-sol et surtout évite l’utilisation massive d’herbicides. Cette technique favorise également l’équilibre entre contraintes de production et régénération naturelle des sols. Souvent manuel, le paillage s’avère coûteux et difficile à mettre en œuvre sur des grandes surfaces ainsi que dans des zones escarpées difficiles d’accès.

René Antoine Fouan, fondateur et directeur de la société Sebraf a inventé une machine permettant de pailler sur tous types de terrains, de réduire le temps nécessaire à la couverture des sols et donc d’augmenter les surfaces traitées. En pratique, la machine permet une application par projection de fibres végétales en vrac ou sous formes de balles compressées (en particulier des fibres de noix de coco).

« De l’air est pulsé dans un tuyau pouvant faire jusqu’à 100 mètres de long qui pousse les fibres sèches dont les densités peuvent être de 50kg/m3 à 300 kg/m3. La machine permet de réutiliser les broyats de branches sortant des broyeurs à végétaux (BRF) ou des fibres de lin, chanvres, etc. Les paysagistes peuvent déplacer la machine grâce à une remorque intégrée » explique le fondateur de Sebraf.

La PME s’est appuyée sur Dynalya, une TPE spécialisée dans le développement d’ensembles mécaniques de haute technologie et de systèmes antivibratoires innovants, « pour industrialiser mon idée » explique René Antoine Fouan.

Dynalya a donc entièrement conçu en CAO la machine en suivant le cahier des charges de la société Sebraf et en proposant des solutions originales en discussion continue avec son client. L’enjeu était de développer une machine simple d’utilisation par deux opérateurs et polyvalente afin de valoriser les déchets verts de tous types dont la fibre de coco particulièrement épaisse et résistante, uniquement disponible sous forme compressées pour des raisons de coût de transport.

« Le principal défi technologique était dans la conception des tapis roulants dont la position et le basculement devaient transporter des fibres de coco (compressées) et pouvoir s’adapter à d’autres fibres (en vrac). Sans dévoiler le fonctionnement, nous avons également utilisé astucieusement les vibrations du moteur diesel pour le convoyage de résidus » ajoute Thomas Manfredotti, président de Dynalya.

Brevetée et fabriquée en France, la machine permet de traiter jusqu’à 1200 m² par jour. La méthode de travail éprouvée de Dynalya et la souplesse de la structure ont convaincu l’inventeur tout au long de ce projet innovant.

Sebraf commercialise d’ores et déjà sa machine et est en cours de discussion avec des sociétés de location de matériel professionnel. Sebraf est en recherche d’un nouveau tour de table pour la mise sur le marché de son innovation éco-durable.

 

Membre(s) de France Innovation impliqué(s) dans cette collaboration
Dynalya logo
Inscrivez-vous à notre lettre d'informations

Inscrivez-vous à notre lettre d'informations

Vous recevrez toutes les informations de France Innovation directement par e-mail : actualités, webinaires, magazine...

Vous êtes bien abonné(e) à notre lettre d'informations.