Fil d'actualités

Avnir Engineering et ses partenaires développent une nouvelle source d’énergie de secours pour les avions

Publié le 8 janvier 2018


Depuis février 2016, la SRC AVNIR Engineering, ASB Aerospatiale Batteries et l’ENSTA Bretagne sont engagés dans un projet de R&D dénommé SENSAS (Source d’ENergie de Secours pour équipement Aéro-nautiques de Sécurité). Retenu par le comité de sélection composé de la DGA et de la DGE, ce projet d’une durée de 25 mois bénéficie d’un financement de type RAPID (Régime d’Appui à l’Innovation Duale).
L’objectif global de ce projet est d’étudier, valider et développer une nouvelle source d’énergie de secours pour les avions civils et militaires, basée sur la technologie de la pile thermique. Technologie utilisée dans le domaine militaire, la pile thermique apporte intrinsèquement une fiabilité inégalée pour une source d’énergie dans l’aéronautique, par sa technologie éprouvée dans des conditions dépassant aujourd’hui le spectre de l’aéronautique civile. A ce jour, aucune application de la pile thermique n’existe pour les avions civils. Ce développement implique des évolutions inédites des piles thermiques existantes, en termes notamment de taille et de masse ; les contraintes d’environnement et d’empilements électrochimiques sont hors de la pratique limite actuelle.

Pilotés par AVNIR Engineering, les travaux intéressent notamment DASSAULT Aviation qui a informé le consortium de caractéristiques fonctionnelles, d’architecture et de fiabilité pour une utilisation de la pile sur ses avions d’affaires de type Falcon. Il s’agit par exemple de pouvoir délivrer l’énergie nécessaire à un atterrissage d’urgence suite à une panne de tous les moteurs et de la génératrice auxiliaire en vol.

Les avancées actuelles du projet ont permis de dimensionner une pile thermique pour la fourniture d’une puissance moyenne de 6kW pendant 45 minutes, encaissant des pics jusqu’à 15kW, sur réseau de tension de 270V. Des simulations et essais de démonstrateurs ont d’ores et déjà pu valider les combinaisons électrochimiques dimensionnées par ASB. Des essais multicritères (température, vibrations, pression…) sur démonstrateur à échelle 1 vont être menés : ils permettront d’évaluer les capacités du dispositif dans la gamme d’utilisation aéronautique. En parallèle du dimensionnement de la pile thermique par ASB, AVNIR Engineering et l’ENSTA Bretagne ont en charge la fourniture des interfaces mécaniques et thermiques nécessaires à l’intégration des piles sur avion porteur du prototype. Des attentions particulières sont portées à la conception de l’enveloppe métallique de la pile et des interfaces de fixation, ainsi qu’au niveau de l’isolation thermique interne de la pile vis-à-vis de l’environnement avion. La définition des interfaces doit en mesure de satisfaire aux exigences normatives s’appliquant aux équipements embarqués sur avions civils et militaires.

Pour les trois partenaires, le financement de ce projet via le dispositif RAPID est un levier permettant d’aboutir à un démonstrateur opérationnel de pile thermique pour l’aéronautique civil et militaire au terme des 25 mois de travaux.

Inscrivez-vous à notre lettre d'informations

Inscrivez-vous à notre lettre d'informations

Vous recevrez toutes les informations de France Innovation directement par e-mail : actualités, webinaires, magazine...

Vous êtes bien abonné(e) à notre lettre d'informations.