Actualités

Valotec développe le système de recharge par télé-alimentation d’un implant neurologique

Publié le 2 juin 2019


La SRC Valotec a acquis une solide expérience autour des problématiques de télé-alimentation et multiplie les collaborations dans le secteur médical. Après avoir travaillé sur un système de vision bionique sous-rétinien pour une startup, la PME francilienne travaille actuellement à la conception du système de recharge par télé-alimentation de la batterie d’un dispositif implantable mesurant l’activité neuronale.

Les applications médicales de ce projet piloté par une fondation de recherche en Suisse et par une université américaine s’adressent notamment aux personnes tétraplégiques et permet de commander un bras robotisé. ValoTec a réalisé tout le développement du système de recharge, depuis la phase de faisabilité jusqu’à la réalisation d’une petite série de dispositifs tout en respectant les contraintes réglementaires.

Télé-alimenter la batterie d’un implant en titane est une opération sensible en raison de l’échauffement potentiel du matériau lors des phases de recharge. L’opération est d’autant plus complexe lorsqu’il s’agit d’un implant cérébral.

En adaptant la puissance délivrée et différents paramètres physiques de l’émetteur et du récepteur, ValoTec a pu livrer un système fonctionnel avec une limitation de l’échauffement de l’implant. Afin de garantir la sécurité des patients, une protection matérielle assurant la coupure de l’alimentation au-delà d’un certain seuil de température a été ajoutée au dispositif.

Ces travaux s’inscrivent dans la continuité d’autres recherches dans le domaine de l’électromagnétisme initiées en 2010 avec un institut de recherche clinique de l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Les équipes ont travaillé au développement d’un implant (émetteur électromagnétique) afin d’améliorer la localisation des rongeurs dans une cage lors d’études menées en laboratoire. L’enjeu consistait à mesurer précisément les réactions motrices de rongeurs suite à l’injection de telle ou telle molécule pharmacologique.

« Les systèmes de reconnaissance optique par caméra et infrarouge rencontrent des difficultés pour suivre les déplacements de plusieurs rats simultanément. Le système de détection par électromagnétisme que nous avons développé permet de suivre jusqu’à huit rongeurs simultanément », détaille Ronald Nocua, responsable de ValoTec Integrated Solutions, le département de recherche sous contrat de ValoTec.

Après 8 ans de R&D et de nombreuses améliorations apportées notamment au niveau du traitement du signal, les résultats obtenus lors des tests précliniques s’avèrent très concluants ; la société approche d’une phase de commercialisation du produit avec une PME partenaire.

Membre(s) de France Innovation impliqué(s) dans cette collaboration
Logo Valotec
Inscrivez-vous à notre lettre d'informations

Inscrivez-vous à notre lettre d'informations

Vous recevrez toutes les informations de France Innovation directement par e-mail : actualités, webinaires, magazine...

Vous êtes bien abonné(e) à notre lettre d'informations.